Un peu de nous, à cœur ouvert

En attendant Noël… L’accueil d’un lutin à la maison

Nous voilà début décembre et pour la première fois nous avons la grande chance d’accueillir l’un des lutins du Père Noël à la maison, pour toute la période de l’avent ! 

Cette jolie tradition venue tout droit des USA et nommée « The Elf on the Shelf » (traduction: l’elfe sur l’étagère). D’abord un livre à succès écrit par une mère et sa fille, cette tradition s’est instaurée naturellement dans les foyers Américains au départ, et arrive de plus en plus en France. 

La tradition en détail:

Quelques jours avant Noël, nous avons reçu une lettre du Père Noël en personne, qui nous a annoncé la grande nouvelle, cette année nous aurons sous notre toit l’un de ses lutins. Il fera son entrée le 1er décembre pour repartir avec lui le 24 dans la nuit. Il pourra alors faire un rapport détaillé au Père Noël sur le comportement des enfants de la maison, pour l’aider à savoir s’ils ont été bien sages pendant tout le mois. Son arrivée dans le foyer lui offre ses pouvoirs magiques, lui permettant de bouger la nuit lorsque tout le monde est bien endormi au chaud sous la couette. Mais attention il y a une règle à respecter, les enfants ne doivent JAMAIS toucher le lutin sans quoi il perdra sa magie… Mais rassurez vous si il arrive à votre enfant de le toucher ou de vouloir lui faire un câlin (oui parce que je vous garanti qu’ils l’adoptent à une vitesse incroyable!) , il suffira de saupoudrer un peu de cannelle en poudre autour de lui pour lui rendre toute sa magie, ouf on est sauvés! 

Lorsque tout le monde est couché, le lutin prend vie et c’est là que ça se complique, enfin presque 😉  Ce coquin de lutin est en réalité un petit farceur qui s’amuse pendant la nuit à faire des petites bêtises dans la maison. Au programme, décoration du sapin à sa façon avec du papier toilette, réalisation d’un ange dans de la farine qu’il aura bien étalé sur votre plan de travail, acrobaties en toute genre, mais il peut aussi être un peu plus calme par moment et simplement faire la lecture aux poupées et autres peluches de vos enfants, ou organiser une partie de cartes ou bien encore faire un « joli » coloriage sur le cahier préféré de votre bambin ! Un coquin je vous dis. Mais bien sûr les blagues restent toujours gentilles et amusantes, et les enfants prennent un malin plaisir à découvrir chaque matin la bêtise réalisée dans la nuit par leur nouveau meilleur ami 😉 

J’ai découvert cette jolie tradition l’année dernière grâce à ma copine blogueuse Made me Happy. Je suis tombée en admiration devant cette jolie tradition qui met une petite touche de magie en plus dans les yeux des enfants, et dans les cœurs des mamans. J’ai donc décidé de vivre cette tradition à partir de maintenant, et j’espère pour de longues années. 

Notre lutin:

Notre lutin est une fille, qui se nomme Ailionora, c’est bien entendu à vous de trouver son nom, soit avant l’accueil soit une fois arrivé, vous pourrez alors décider avec vos enfants. Comme nous l’avait demandé le Père Noël dans sa lettre nous lui avons fabriqué un petit lit douillé pour qu’elle puisse se reposer la journée, et oui avec toute l’activité qu’elle fait la nuit, elle est fatiguée. Pour sa première nuit chez nous Ailionora a eu envie de s’amuser à faire du cheval sur mon joli renard polaire, ce qui a eu pour mérite de bien faire rire Lili-Rose en la voyant. Et puis la seconde nuit la coquine a voulu accélérer le temps en cochant toutes les cases de mon beau calendrier pour faire croire qu’on était déjà arrivé à Noël ! On a bien failli y croire 😉  

Les enfants l’ont adopté dès son arrivée, ils adorent aller vérifier si elle dort dans son lit, si elle s’est retournée, et ce midi la coquine s’est assise devant la télé pendant qu’on mangeait! On rigole bien à chaque fois, et on passe beaucoup de temps à s’imaginer la prochaine bêtise qu’elle nous réserve. 

 

Alors et vous, vous avez accueilli un petit lutin chez vous aussi? Est-ce que cette présentation vous aura donné envie de succomber à cette jolie tradition? 

Cécile

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *